Mise à jour des relances V2.6.3 : ce qui change vraiment !

Mises à jour

Une nouvelle mise à jour a été effectuée ! Cette fois, elle concerne les relances envoyées par Carvivo Contact.

u1nnamed

Le principe de relances envoyées par Carvivo Contact est au cœur du système de fonctionnement de votre outil. Elles vous sont envoyées par le biais de SMS et/ou emails, afin de leur rappeler quels leads sont en attente d’un traitement urgent.

Au bout de 2 heures les chances de transformer un lead en vente sont divisées par 3. Au bout de 4 heures d’attente, elles sont quasi-nulles.

30% des prospects restent sans réponse et 57% n’obtiennent pas de proposition commerciale !

Ainsi, pour éviter de passer à côté d’une opportunité de vente, Carvivo Contact propose aux gestionnaires de choisir l’ordre de paramétrage du système : un délai allant de 1 heure à 48 heures.

Bien évidemment, les relances ne sont pas envoyées pendant les heures de fermeture du point de vente, ni pendant le(s) jour(s) d’absence.

Voici le fonctionnement des relances en image :

Systeme de relances illustré (3)

Autre exemple :

re-Systeme de relances illustré (BIS)

La nouveauté : les rapports journaliers

Chaque jour, à heures à 9:00, les conseillers commerciaux recevront un récapitulatif des leads sur lesquels ils ont planifié une action à faire dans la journée et les gestionnaires recevront l’ensemble des leads qui nécessitent une action de la part de leurs conseillers commerciaux.

Le mail récapitulatif reprendra nominativement les points suivants :

Artboard 11

Un lead est considéré comme étant « en retard » dès l’instant où il reçoit une première alerte de relance.

Notes importantes

  • Si un lead est envoyé à un conseiller commercial et que celui-ci est indiqué comme absent dans le système depuis plus de 24 heures, une notification est envoyée au gestionnaire afin de renseigner l’action à entreprendre.
  • Tous les informations temporelles énoncées ici sont indiqués à titre informatif. Un délai de plus ou moins dix minutes pourra en effet être constaté.
Partager cet article :Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+